108 nombre sacré et son sens

Le sens des chiffres et du nombre 108

Le chiffre 108 est le nombre sacré dans l’hindouisme, le jaïnisme et le bouddhisme. On peut le comparer au nombre 12 dont d’ailleurs.

Le 1

Représente Ishvara étant la conscience supérieure, le Brahman, c’est la force dynamique de Brahman.  On peut traduire Brahman par « Âme universelle » par rapport à l’âme individuelle se réincarnant que l’on nomme ātman. Tous les dieux de la religion hindoue ne sont que des facettes, des incarnations du Brahman. Ce chiffre 1 est donc lié à l’Absolu. C’est aussi le Purusha.. Le soi-spirituel, la conscience personnelle qui est habitée de la conscience universelle. Dans le Ashtanga Yoga, on trouve une autre définition. Il représente le Soi. Il est pure conscience. Il observe Prakrti. Il est sa partie mâle. On remarque que le 1 est Brahman et en même temps le Soi. C’est donc le chiffre de l’union.

Le 0

L’arrêt complet de la pensée, où l’esprit est figé, pur et parfaitement clair. On parle de vacuité au sens premier, sans la connotation négative. On peut dire que l’objectif de la méditation est d’atteindre l’état « zéro ».

Le 8

Symbolise l’infini, c’est-à-dire le Prakṛti. Le Prakṛti est la nature originelle qui engendre toute chose en son sein. Tantôt, elle se développe pour créer le monde, tantôt, elle se résorbe pour revenir à son état originel. C’est ce qui évolue et qui change. Elle est le féminin du Purusha, le 1. On pourrait la comparer en extrapolant un peu à ce que nous appelons la vie.

Le 108

L’association de ses trois chiffres donnent le nombre parfait, le 108. Il est l’extase, la libération, la fin du voyage, l’illumination. Le 108 est le « tout ». Il est la réalité absolue et ultime de l’Univers. C’est l’union du féminin et du masculin, c’est-à-dire du Prakṛti et du Purusha.  Ce chiffre relie l’être humain à l’Absolu, le 1 au 8, pour qu’ils ne fassent qu’un. Est-ce que le zéro figurerait le moyen d’y parvenir ?

La force symbolique de ce nombre se retrouve partout dans la spiritualité.

Dans l’hindouisme et le bouddhisme le nombre 108 représente le Samadhi. C’est l’état d’union parfaite avec Brahamn. C’est l’état d’éveil.

Le 108 et la Trinité :

Les 3 chiffres composant le nombre 108 nous rappellent que pour dépasser la dualité, nous avons besoin d’une 3e modalité : à l’image des trois Gunas ou forces qui régissent l’Univers (Rajas, Tamas, Sattva) et veillent à son équilibre.

La démarche du Yoga qui vise la libération – Moksha – se déroule dès lors selon ces trois dimensions essentielles que sont l’unité, la dualité et la trinité.

La Trinité hindoue – ou Trimurti – rappelle les trois phases des lois ontologiques : création (Brahma) – conservation (Vishnou) – destruction et régénération (Shiva).

Quelques exemples de la présence du nombre 108

Le nombre 108 est vraiment présent partout dans la spiritualité Hindoue et Bouddhiste.

  • Le Mala et ses 108 perles

Un Mala est un collier de perles qui permet d’égrainer un mantra. Un mantra doit se dire cent fois selon la tradition. Un mala dispose de 108 perles. 100 perles pour dire le mantra ou le nom de la divinité à honorer et 8 pour corriger d’éventuelles erreurs. Pour d’autres, ces 8 perles sont des offrandes à Brahman ou au maître. On peut aussi trouver des malas à accrocher autour du poignet qui ont 36 perles. C’est plus pratique à emporter et il suffit de faire trois tours pour atteindre les 108 mantras.

  • Les 108 Upanishads

Les upansihads sont les textes sacrés de l’Hindouisme. Il y en a 108. Ils forment la Muktikā. On compte 10 Upanishads majeurs. C’est le cœur du Veda et la base philosophique de l’Hindouisme.

  • Le yoga : hatha Yoga, salutation au soleil et Mudra

Il y a 108 asanas dans le yoga traditionnel. Au printemps, la tradition veut que le yogi fasse 108 salutations au soleil et évidemment de façon consécutive. On compte 108 mudras.

  • Religion :les  108 noms

Les « divinités » les plus importantes ont 108 noms dans l’Hindouisme. Durant les cérémonies, les fidèles vont chanter les 108 noms de la divinité honorée comme s’ils disaient un mantra.

  • Bouddha et le 108

Bouddha a lui aussi 108 noms. Il a subi 108 épreuves pour atteindre l’illumination. On retrouve la genèse du nombre 108 qui est le « tout » et donc l’illumination.

Le 108, en somme, c’est :

  • un pont entre le visible et l’invisible
  • une liaison entre l’espace et le temps
  • la réunification des polarités opposées :
    ◦ Yin-Yang, ou Anima-Animus
    ◦ Soleil-Lune, ou Saturne-Jupiter
    ◦ Shiva-Shakti, les deux pôles de la manifestation dans la tradition tantrique, comme l’indiquent les deux S accolés l’un à l’autre composant le chiffre 8, à l’image du mouvement de la Kundalini remontant le long de la colonne vertébrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier