L’hypnose pour LA COLÈRE

À quoi sert la colère quel est son message ?

La colère est un mouvement corporel ascendant qui appartient à l’organe « Foie » en médecine chinoise. Elle fait monter l’énergie et permet un afflux important de sang que l’on visualise parfaitement par le rougissement de la peau. Les enseignements bouddhistes classiques comparent celui qui est en colère à quelqu’un qui tient un charbon ardent.

Elle existe aussi chez l’animal comme toutes les autres émotions. Son but est de marquer le territoire, de prévenir. Le chien qui se sent attaqué se lève (mouvement ascendant), poils gonflés, il prévient. Si je ne recule pas, il attaque.

LA COLÈRE EST UNE RÉACTION DE PEUR

Plus généralement, elle sert :

  • Soit à effrayer celui qui m’énerve
  • Soit à me rassurer sur ma force

Une chose est certaine, je ne suis pas crédible quand je suis en colère. L’autre sait que j’ai peur quand il voit mon comportement. Et s’il ne le sait pas consciemment, il le sent.

Il y a fréquemment une tension entre les enseignements reçus et les attitudes face à la colère. travailler avec la colère, c’est ..ne pas être contrôlé par elle et comment la laisser aller, la colère n’est ni mauvaise et nous ne devrions pas tenter de nous en débarrasser. Elle peut jouer un rôle utile dans nos vies.

À l’instar de toutes les émotions, la colère est complexe. Elle peut aller d’une simple contrariété à la rage, et varie d’une personne à l’autre et selon la situation. Le stress vécu à la maison, à l’école ou au travail peut aussi précipiter la colère chez une personne.

La peur et la colère sont deux puissants facteurs motivateurs qui peuvent déclencher une réaction de lutte ou de fuite. La fréquence cardiaque et la respiration peuvent s’accélérer, la personne peut rougir, serrer les mâchoires et les poings et élever la voix. C’est le corps qui se prépare à agir.

La colère hostile semble avoir sa source dans le mouvement de recul que nous avons face à notre propre peine. Nous réagissons peut-être à notre propre tristesse, solitude, peur, déception ou à notre douleur en dirigeant notre colère vers l’extérieur plutôt que d’avoir à éprouver nos sentiments. Apprendre à explorer notre peine honnêtement et sans réactivité par l’entremise des événements mentaux et des sensations corporelles est un pas important vers la liberté.

Peur et douleur

La colère à tendance à avoir deux causes principales : la peur et la douleur. Si je peux trouver la peur ou la douleur qui sont à la source de ma colère, alors, si c’est possible, je reviens à cette situation et parle du point de vue de ma douleur ou de ma peur. La colère est toujours un signal. L’attention aide à révéler ce qu’elle signale. Parfois le signal nous dit que quelque chose dans le monde externe a besoin d’être résolu, parfois que quelque chose ne tourne pas rond intérieurement. Au minimum, la peur signale que quelqu’un est en train de souffrir. Cette personne est probablement vous-même.

Comment pouvons-nous travailler avec cette émotion difficile ?

La méditation et l’hypnose peut être très utile. À l’intérieur de ces pratiques, nous pouvons faire l’expérience de notre colère sans inhibitions, jugements ou interprétations. Découvrir notre capacité à être témoin de notre colère sans être obligés ni de la repousser ni de nous investir en elle peut être un grand soulagement. En fait, il se peut que la méditation et l’hypnose soit le lieu le plus sûr pour être en colère, pour apprendre à laisser la colère s’exprimer en nous librement, sans condamnation ou approbation.

En nous fondant sur l’attention non réactive, nous pouvons examiner la colère en profondeur à travers notre corps, nos émotions et nos pensées. La colère peut nous ouvrir au monde de la découverte de soi.

EXERCICE :

Je fais une colère ?
De quoi j’ai peur, là, en ce moment ?
Pourquoi ?

LE COLÉRIQUE

Normalement, c’est seulement quand une limite est franchie que l’on s’emporte mais il est possible d’avoir pris l’habitude de s’emporter pour de fausses « bonnes raisons. Tout nous énerve constamment. La politique, le voisin, mon ado, les radars sur la route… Tout est amplifié, la loi morale, la transgression, l’erreur, les fautes de l’autre.

Il peut démontrer avoir besoin d’exister aux yeux de mon entourage, en colère il me voit ! Ou m’entend (ce qui peut être pire). Je finis par aimer être agressif, ça me fait exister, je suis vivant, c’est une manière d’être. En fait, je dois juste trouver ma place.

L’ENJEU

L’enjeu est de ne pas se mettre en colère. Ou faire semblant d’y être. En le mécontentement, il y a un vrai impact, je ne suis pas pris dans la tourmente émotionnelle, je vois tout, j’entends tout, je suis totalement présent et je ne fais pas de mal puisque je contrôle mon émotion.

SOLUTION

Devenir responsable de son bonheur, prendre conscience que les émotions sont une façon de nous faire savoir quel est notre besoin.

Apprendre à combler notre besoin.

Restez tranquille au milieu de votre colère et libérez-vous de cette souffrance.

[action full_width=’yes’ content_in_grid=’yes’ type=’normal’ icon= » icon_size= » icon_color= » custom_icon= » background_color=’#eee1e3′ border_color=’#eee1e3′ show_button=’yes’ button_text=’Je m’inscris !’ button_link=’https://www.omasana.ca/classes-de-yoga-meditation-etirements-en-ligne/’ button_target=’_self’ button_text_color=’#d1d1d1′ button_hover_text_color=’#ffffff’ button_background_color=’#d1d1d1′ button_hover_background_color=’#d1d1d1′ button_border_color=’#ffffff’ button_hover_border_color=’#d1d1d1′]

Abonnez-vous aux classes Om Asana EN LIGNE !

45$/mois visionnements illimités

Yoga – PNL – Hypnose

Pour débutants et intermédiaires.

[/action]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier