Yoga & TRIKONASANA Le triangle

Diaphragme-psoas et connexion au subtil

Sankalpa, visualisation et yoga: la connexion diaphragme-psoas Le mot sanskrit «Sankalpa» a été interprété comme signifiant une «résolution» ou une «intention», généralement en association avec la pratique du Yoga Nidra pendant la phase de relaxation profonde et d’une pratique d’asanas, puisque la visualisation et l’intention sont travaillées pendant les asanas eux-mêmes. Swami Saraswati décrit magnifiquement le processus de Sankalpa comme une série de tremplins utilisés pour traverser une large rivière. Selon Swami Saraswati, «sankalpa a le potentiel de libérer un pouvoir énorme en définissant clairement et en se concentrant sur un objectif choisi». Trikonasana vous permet de vivre l’expérience des connexions myofasciales subtiles et puissantes entre le diaphragme et le muscle psoas-iliaque jusqu’aux pieds.

Étant le muscle central de la respiration le diaphragme fonctionne majoritairement du temps inconsciemment, bien que nous puissions influencer consciemment sa vitesse et sa profondeur de contraction. En tant que muscle central de la respiration, le diaphragme est inextricablement lié à notre force vitale et donc à nos émotions et à notre corps énergétique. La pratique des asanas de yoga influence le diaphragme de manière subtile, en particulier à travers sa connexion au muscle psoas. En fait, chaque posture a un effet légèrement différent sur le diaphragme, et donc sur ses connexions énergétiques.

La visualisation est un outil puissant que vous pouvez utiliser pour accéder à ces connexions. Alors, avant de passer à la pratique, passez quelques instants de détente en regardant ces images illustrant ces connexions myofasciales. Regardez les images, puis imaginez les connexions dans votre corps. Notez comment vous pouvez ressentir les connexions en vous.

L’engagement du diaphragme avec la glotte ouverte dilate la cage thoracique et produit un gradient d’inclinaison de pression en abaissant la pression intrathoracique. La pression de l’expiration entraîne l’aspiration de l’air dans les poumons, égalisant ainsi le gradient. Ces gradients de pression fluctuants facilitent également la circulation sanguine, en particulier le retour veineux vers le cœur. Inversement, la contraction du diaphragme après l’expiration avec la glotte fermée produit également un gradient de pression. Dans ce cas, la pression inspiratoire négative attire le contenu abdominal vers le haut (et l’abdomen vers l’intérieur). L’engagement du diaphragme lors de l’expiration avec la glotte fermée est une forme d’excentrique (ou contraction isométrique), par laquelle un muscle est engagé dans son état allongé, mais ne se raccourcit pas. L’engagement des abdominaux pendant l’expiration étire passivement le diaphragme en augmentant la pression intra-abdominale et en soulevant les organes abdominaux contre le muscle. Notez que l’engagement des abdominaux à l’expiration tend également le fascia thoraco-lombaire, qui sert à stabiliser la colonne lombaire et l’articulation sacro-iliaque. (Respiration Ujjayi)

Comprendre et visualiser ces connexions dans  de même dans d’autres poses.

Trikonasana (La Posture du Triangle) est une posture dont vous pouvez explorer pendant toute une vie. Chaque fois que vous la pratiquez, vous pouvez ressentir de nouvelles sensations et créer une conscience profonde à la fois dans votre corps et dans votre respiration. Un aspect de Triangle des plus intéressant est le concept de trois ou travailler avec les trois triangles de Trikonasana.

Cette posture représente la stabilité, la force et une base solide sur laquelle s’appuyer. Elle revitalise les organes, aiguise l’esprit. Le cœur réabsorbe l’énergie tirée de et vers la Terre via vos pieds. En alignant votre corps et en réorganisant le mouvement intentionnel de votre énergie, vous concentrez l’esprit de manière complexe. Porter notre attention sur les Trikonasana en se sentant élevé et en apesanteur tout en ajoutant une concentration mentale et une conscience corporelle totale. Les avantages de Trikonasana et l’expérience de ces formes à trois côtés peuvent complètement changer la façon dont vous vivez cette pose.

Dans la posture du Triangle ou des triangles le yogi cherche à faire cohabiter de façon harmonieuse 3 énergies. Ces 3 énergies étant 3 tendances cohabitant dans l’univers. On les appelle les trois gunas ( les 3 «filaments« de l’univers)

Sattva, représentée dans l’histoire (lire article » Le triangle et les deux gouttes d’eau «) par Brahma, est équilibre ; c’est la couleur blanche, l’essence sainte de la pureté et de la vérité, luminosité, élément de légèreté, de transparence.

Rajas, incarné par Khaitaba, est la couleur rouge, principe de mouvement, d’activation, l’énergie qui meut la nature et jette l’homme dans la passion et la douleur, s’il s’identifie avec cette activation à double tranchant (dvandva).

Tamas, incarné par Madhu, le noir, est le principe de l’obscurité ou les ténèbres, tout ce qui concrétise, incarne, limite, aveugle et alourdit les êtres lés par la matière (Prakṛti) qui est insensible et inconsciente, mais éternellement active dans son état manifesté. L’engourdissement l’instinct, l’inertie, la paresse, et l’ignorance.

Ces trois qualités fondamentales sont présentes dans l’Univers dès sa création ; et depuis cet instant même, elles semblent se combattre.

Puisque nous sommes tissées des mêmes filaments que l’Univers, ces trois qualités sont également présentes en nous.  Chacun des trois gunas est nécessaires à notre équilibre, mais il suffit que l’un d’eux prenne le dessus pour que l’harmonie soit menacée.

En Trikonasana, le yogi cherche à faire cohabiter de façon harmonieuse ces trois énergies fondamentales. Tamas, la force de résistances, cohabiter avec rajas, l’impulsion de mouvement, pour former une base stable. Sur cette base, le yogi pourra atteindre l’équilibre sattvique, symbolisé par le sommet du triangle.

Mais cet équilibre est précaire : en Trikonasana, le yogi veillera ainsi à harmoniser ses appuis au sol, à repartir son poids entre les deux pieds, avant de lever le regard vers le ciel. C’est à travers l’oscillation continuelle et très légère du corps entre tamas et rajas, que le yogi trouvera, à un moment donné, sattva.

En parvenant à cet état d’équilibre, le yogi pourra pratiquer le yoga, au sens étymologique du terme ; il pourra unir purusha, Shiva, la Conscience symbolisée par un triangle pointant vers le haut, et prakriti, Shakti, la Nature représentée par un triangle vers le bas. Unir également la matière et la spiritualité, en touchant la terre d’une main, le ciel de l’autre.

Le corps du yogi se fait ainsi trait d’union entre le Ciel et la Terre.

PRATIQUER LA POSTURE DU TRIANGLE ET D’AUTRES POSTURES RELIÉS la connexion diaphragme-psoas. CLASSE ICI

[action full_width=’yes’ content_in_grid=’yes’ type=’normal’ icon= » icon_size= » icon_color= » custom_icon= » background_color=’#eee1e3′ border_color=’#eee1e3′ show_button=’yes’ button_text=’Je m’inscris !’ button_link=’https://www.omasana.ca/classes-de-yoga-meditation-etirements-en-ligne/’ button_target=’_self’ button_text_color=’#d1d1d1′ button_hover_text_color=’#ffffff’ button_background_color=’#d1d1d1′ button_hover_background_color=’#d1d1d1′ button_border_color=’#ffffff’ button_hover_border_color=’#d1d1d1′]

Abonnez-vous aux classes Om Asana EN LIGNE !

19,99$/mois visionnements illimités

Yoga – PNL – Hypnose

Pour débutants et intermédiaires.

[/action]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier