LES CAUSES DU STRESS

Le stress cause: tension entre nos ressentis et nos choix

Le stress indique la tension qui se crée entre nos ressentis et la demande extérieure. Si vous ressentez le besoin de dormir, mais par obligation vous vous forcez à vous lever tôt cela est source de stress. Si votre corps a besoin de bouger et vous lui imposez 4 heures en continu de position assise, c’est du stress. Si vous ressentez le besoin de vous isoler, mais vous êtes contraint à participer à un meeting, c’est aussi du stress.

À chaque fois qu’il y a 2 forces opposées entre ce que l’on ressent et ce que l’on doit faire, nous éprouvons du stress. Et plus l’opposition est grande, plus le stress est durement vécu.

Nous vivons à une époque où les ressentis du corps sont mis de côté, car nous nous imposons d’agir selon ce que la société attend de nous (ou plutôt ce que l’on croit que la société attend de nous).

Cela est tellement devenu la norme, que notre capacité à ressentir les messages subtils du corps ne fonctionne plus comme elle le devrait. Nous négligeons nos ressentis et nous agrandissons le gouffre entre nos besoins et nos actions. Et ce n’est que lorsque le corps arrive à bout et qu’il se manifeste à travers ses signaux d’alarme (tensions, douleurs, symptômes, maladies) que nous sommes forcé d’y prêter à nouveau attention.

L’expérience du stress est avant tout interne

En associant le stress à toutes les activités du quotidien, nous risquons de croire que la cause est extérieure. Pourtant le ressenti du stress reste avant tout dû à une incapacité à ressentir notre corps (nos émotions, notre intuition) et à agir en accord avec nos ressentis, nos croyances, nos valeurs et nos objectifs de bien-être.

Réapprendre à tourner l’attention vers soi sera le meilleur moyen de gérer le stress. Nous saurons alors quels changements sont nécessaires afin de diminuer la tension entre nos besoins et nos actes du quotidien.

À noter que cela ne voudra pas forcément dire tout changer, mais faire des adaptations simples et des ajustements qui feront une grande différence sur la santé et le niveau de vitalité. Par exemple se lever régulièrement pour marcher et s’étirer lorsque l’on passe sa journée en position assise. Cela peut sembler évident, mais trop peu de personnes le font, car elles sont si peu attentives à leur corps.

La tension que l’on ressent en soi, et que l’on appelle stress, est avant tout le résultat d’un désaccord entre nos besoins et nos choix du quotidien. Pour connaitre nos besoins et pour savoir ce qui nous fait bien, il faut pour cela réapprendre à être attentif à nos ressentis. Seulement alors pourra-t-on nous adapter intelligemment (sans sacrifier notre bien-être) à un environnement changeant et plein de challenges.

Construire son avenir selon ses désirs

Avoir des objectifs permet de mener une vie au plus près de son gré. Un marin qui prends la mer sans avoir défini son cap au préalable risque bien vite de tourner en rond. Avoir des objectifs, c’est se donner la possibilité d’envisager sa route en terme de choix, et non de normes contraignantes, d’obligations ou de devoirs, tout en sachant qu’il convient de s’adapter à la société dans laquelle nous vivons. C’est aussi reconnaître ses ressources, sa puissance, sa responsabilité envers soi-même. C’est se faire confiance en arrêtant de se comparer aux autres. S’il n’y a pas de bons ou de mauvais objectifs en soi, il existe des objectifs incompréhensibles (» Je veux structurer le vide dans lequel je suis et le vivre avec la marche en montagne ») , utopiques (» je veux atteindre la perfection non divine » ou » Je veux pouvoir travailler seize heures par jour sans être fatigué » ), tandis que d’autres sont tout à fait réalistes.

La permission de réussir

Le terme » réussir » implique quatre moments :

  • la définition d’un objectif :
  • les moyens mis en oeuvre pour  y arriver
  • les résultats satisfaisants
  • le plaisir d’y être parvenu(e)

Or certaines personnes ne parviennent pas à définir précisément un projet ; d’autres ne réfléchissent pas suffisamment aux moyens nécessaires à sa réussite ou ne les remettent pas suffisamment en question, d’autres encore sont déçues par les résultats, même si ceux-ci correspondent très exactement au projet, d’autres enfin ne se donnent pas le temps ou la permission d’apprécier cette réussite et la dévalorisent ou la rejettent immédiatement dans une autre action, car elles préfèrent agir plutôt que savourer. De ces attitudes limitantes, le manque de permissions est souvent responsable. Voici quelques-unes des permissions qu’il est utile de se donner pour » boucler la boucle » de la réussite.

La permission de faire un choix, de prendre une décision sur une idée précise, un projet bien » cadré », quel qu’il soit. Cette permission en implique d’autres : celles de rêver, de se faire plaisir, de faire confiance à ses idées, d’entrer en contact avec ses sentiments, de renoncer à certains désirs pour se consacrer à un seul qui semble plus important, de prendre son projet au sérieux, de croire en ses capacités de mise en oeuvre, d’être précis et concret, etc. Elle représente le type de permission qui permet de franchir la première étape : la définition du projet exacte.

La permission de réfléchir calmement aux moyens concrets, réalistes, de faisabilité du projet. Cette permission en implique d’autres, comme celles de se donner le droit à l’erreur, et la possibilité de le rectifier, de se consacrer à son objectif, de croire en ses compétences, etc.

La permission d’aller jusqu’au bout du projet et de parvenir au résultat escompté sans remettre en question l’objectif, sans se laisser décourager par l’environnement physique et humain, sans mettre en place les » sabotages » qui feront capoter le projet au dernier moment, etc.

La permission d’être fier du résultat, de se sentir valorisée, d’être satisfaite de soi, de profiter de la démarche importante qui vient d’être accomplie ; permission de se congratuler sur le choix du projet, les moyens utilisés pour y parvenir, les résultats : permission de se sentir à juste titre compétente.

Votre projet

IL SE DÉTERMINE EN 4 POINTS :

Ce que je veux : en terme de pensées, de sentiments et de comportements.

A quoi, concrètement, je saurai que je l’ai atteint : » je ferai ceci, et cela, je réagirai comme ceci, comme cela ; j’obtiendrai…,je réaliserai…,etc. »

À quoi les gens qui me connaissent sauront que j’y suis parvenue : en termes, encore une fois, de comportement ( si je leur dirai » non », je les écouterai, je m’affirmerai, j’arrêterai de me plaindre, etc.. )

Qu’est-ce que sa réalisation changera dans ma vie : la satisfaction de telles ou de telles valeurs importantes pour moi. Quelles seront ses conséquences pour moi personnellement et pour mon entourage…

Voici quels sont les critères d’un projet en voie d’accomplissement :

Il est enthousiasmant à évoquer.

Il est exprimé en termes concrets et précis.

Il est réaliste ( du domaine du possible ).

Il vaut la peine d’être atteint ( il satisfait des valeurs ).

Il est de notre responsabilité (le changement projeté d’une autre personne n’est pas de notre ressort).

Il est important de conserver en mémoire vos valeurs pour rendre votre projet cohérent avec ta personnalité. Il est important de tenir compte du facteur temps pour faire le point et peut-être reconsidérer quelques-uns des moyens utilisée si les résultats ne correspondent pas à ceux qui étaient escomptés. Une stratégie n’est bonne qu’en fonction du plaisir éprouvé à la mettre en oeuvre et des résultats obtenus.

Après avoir défini clairement et concrètement votre projet, il est indispensable de vous donner » les moyens de réussir » : comment faire pour l’atteindre ? Comment puis-je m’aider à le faire aboutir ? Qu’elles ressources ai-je besoin de mobiliser ? Quelles seront les stratégies les plus efficaces, en tenant compte du contexte, et les critères concrets, tangibles qui prouveront qu’il a abouti ? Quelles seront les étapes successives de cette voie ?

HYPNOSE POUR SE LIBÉRER DE LA DUALITÉ

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[action full_width=’yes’ content_in_grid=’yes’ type=’normal’ icon= » icon_size= » icon_color= » custom_icon= » background_color=’#eee1e3′ border_color=’#eee1e3′ show_button=’yes’ button_text=’Je m’inscris !’ button_link=’https://www.omasana.ca/classes-de-yoga-meditation-etirements-en-ligne/’ button_target=’_self’ button_text_color=’#d1d1d1′ button_hover_text_color=’#ffffff’ button_background_color=’#d1d1d1′ button_hover_background_color=’#d1d1d1′ button_border_color=’#ffffff’ button_hover_border_color=’#d1d1d1′]

Abonnez-vous aux classes Om Asana EN LIGNE !

45$/mois visionnements illimités

Yoga – PNL – Hypnose

Pour débutants et intermédiaires.

[/action]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier